À Saly, la police interdit les week-endistes de musique live, danse, plage et sports collectifs

0
59

(Tract) – Les week-endistes sont très surpris par le dispositif mis en place par les hommes du nouveau locataire de la place de Washington à Dakar, pour ne pas le citer, Félix Antoine Abdoulaye Diome, ministre de l’intérieur.

Et pour appliquer les consignes reçues, le commissaire de Saly, Daouda Mbodj a mis un important dispositif dans tous les coins et recoins de Saly. Un tour fait dans les différents lieux par nos confrères de Ouest Foire démontre suffisamment la volonté des autorités à faire face à la propagation du virus.

Nombreux sont les weekenistes qui se sont pour se dire très surpris de la situation qu’ils ont trouvée sur place. L’un d’entre eux préfèrant garder l’anonymat, déclare : « je viens de Dakar, j’ai l’habitude de passer les week-end à Saly, mais cette fois-ci, la police a trop corsé les choses. Elle a non seulement interdit les discothèques, mais aussi les plages….

Dans le passé c’était moins rigoureux, tu avais la possibilité de te baigner avec un seau, mais vraiment pour ce week-end ça ne va pas « , martèle-t-il.
Selon nos sources, les autorités policières ont anticipé en demandant des renforts composés essentiellement d’éléments du GMI qui jalonnent la plage.

Tract
En ville, des patrouilles dispersent les jeunes trouvés dans les aires de jeu (terrains de football, de basket), même s’ils sont très remontés contre ces mesures, allant jusqu’à interpeller le président Macky Sall…