Afrique du Sud: frontières rouvertes le 1er octobre, sauf pour certains pays (président)

0
117
Le Président Ramaphosa

Les frontières de l’Afrique du Sud vont rouvrir le 1er octobre, avec des restrictions pour « certains pays » dont les taux d’infection au coronavirus demeurent « élevés », a annoncé mercredi soir le président sud-africain Cyril Ramaphosa.

Une liste précise de ces pays sera publiée plus tard, a ajouté le président lors de cette déclaration télévisée, et sera établie « en fonction des dernières informations scientifiques » disponibles.

« Nous allons alléger, progressivment et avec précaution, les restrictions pour les voyages internationaux », a-t-il annoncé depuis Pretoria, après avoir rappelé que les chiffres de nouvelles contaminations avaient sérieusement baissé ces dernières semaines dans le pays le plus touché du continent par la pandémie.

« Il y a deux mois, au plus fort de la tempête, nous enregistrions quelque 12.000 nouvelles infections par jour. Aujourd’hui nous sommes en moyenne à moins de 2.000 », a-t-il précisé, alors que le pays s’est lancé tôt dans une campagne de tests très étendue, qui va se poursuivre.

Les voyageurs, qui ne pourront arriver que dans trois aéroports (Johannebourg, Durban et Le Cap), devront présenter un test au Covid négatif datant de moins de 72 heures.

S’ils ne l’ont pas fait, ils devront se mettre en isolement « à leurs frais », a détaillé le président, sans préciser de durée exacte. Tout comme ceux qui seraient repérés à leur arrivée comme présentant des symptômes suspects, en attendant la conclusion d’un deuxième test.

« Nous sommes prêts à rouvrir nos portes au monde (…) pour qu’il goûte à nos montagnes, nos plages, nos villes animées et nos réserves animalières », a-t-il détaillé, insistant sur l’importance du tourisme dans l’économie sud-africaine.

Le président a également annoncé l’allègement d’un certain nombre de mesures, parce qu’« il est temps de retrouver – le pays, sa population et son économie – une situation plus normale, qui ressemble davantage aux vies que nous menions il y a six mois ».

Le pays baissera son niveau de confinement du niveau 2 au niveau 1 « à minuit le 20 septembre ». Cela signifie notamment que les rassemblements « sociaux, politiques et religieux » seront autorisés, avec des restrictions de nombre cependant.

Les salles de sport et les théâtres pourront accueillir plus de monde, tout comme les obsèques, qui passeront de 50 personnes actuellement autorisées à cent.

Le couvre-feu, actuellement imposé entre 22 heures et 4 heures du matin, ne sera plus imposé que de minuit à 4 heures, a également annoncé M. Ramaphosa.

Et l’alccol sera vendu en semaine de 9h à 17h, pour une consommation à la maison, tandis que bars et restaurants pourront en vendre dans les limites du couvre-feu.

Selon les derniers chiffres officiels, le pays compte 651.521 cas, soit près de la moitié des cas recensés sur toute l’Afrique, et 15.641 morts.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Suivez et aimez-nous:
fb-share-icon0
Tweet 20