« Diffusion de fausses nouvelles » : Le journaliste Cheikh Yérim Seck déféré ce mardi ?

0
628

Dans l’affaire Batiplus, le journaliste Cheikh Yerim Seck pourrait etre deferé ce mardi et risque le mandat de dépôt pour diffusion de fausses nouvelles. Cheikh Yerim Seck est parti pour être déféré devant le Procureur ce mardi, après une garde-à-vue à la gendarmerie de Thionk : Le journaliste Cheikh Yérim Seck avait été placé en garde à en vue, hier lundi, après son audition à la Brigade de Recherches de Dakar. Il a été, de suite, acheminé à la gendarmerie de Thiong. Toutes les questions posées au journaliste tournaient autour d’un seul point. Il s’agit de sa déclaration télévisée, selon laquelle 4 milliards de Fcfa auraient été saisis dans l’affaire Batiplus par les gendarmes mais seule une partie aurait été consignée. Des sources autorisées révèlent que, prié de s’expliquer, Cheikh Yérim Seck a persisté dans ses déclarations indiquant toutefois qu’il ne pourrait pas dévoiler ses sources. Il s’en est suivi un jeu de ping-pong entre lui et les enquêteurs qui réclamaient une preuve attestant cette déclaration. Un compte rendu a été fait au Procureur de la République qui a ordonné le placement en garde à vue de Cheikh Yérim Seck pour diffusion de fausses nouvelles, diffamation contre la gendarmerie nationale etc. Selon des sources généralement bien informées, le journaliste sera déféré au parquet ce mardi.

Tract