(Sentract)- La réunion du Conseil des ministres qui s’est tenue, hier, a servi de cadre au président de la République, au lendemain de la relance des activités des journées nationales de nettoiement « Besup Setal », pour donner de nouvelles directives aux ministres de l’Urbanisme, du Logement et de l’Hygiène publique. En effet, le président Macky Sall a instruit à Abdoulaye Saydou Sow de veiller à « l’aménagement d’espaces fonctionnels de recasement d’activités économiques et commerciales ». C’est du moins ce dont renseigne le communiqué publié par le ministre porte-parole du gouvernement, au sortir de cette rencontre hebdomadaire.

Evoquant la relance, le 04 décembre 2021 des journées nationales du nettoiement « Bësup Setal », le Président de la République s’est félicité de la mobilisation des élèves et de l’adhésion des populations de toutes les localités du pays à cette initiative du gouvernement, qui vise à promouvoir « Un Sénégal Propre » et un « cadre de vie meilleur pour Tous », souligne le communiqué.

« Le chef de l’Etat félicite le Ministre de l’Urbanisme, du Logement et de l’Hygiène publique pour la bonne réussite du lancement de ‘Bësup Setal’ et lui demande d’intensifier, en relation avec les collectivités territoriales, les actions de nettoiement des espaces publics, effectuées avec le soutien de la Direction générale du Cadre de Vie et de l’Hygiène publique, de l’Unité de Coordination de la Gestion des déchets (UCG) et du Projet pour la Promotion de la Gestion intégrée et de l’Economie des Déchets solides au Sénégal (PROMOGED) », mentionne Oumar Guèye.

Le ministre porte-parole du gouvernement d’ajouté que « le Président de la République demande également au ministre en charge de l’Urbanisme de poursuivre, avec le concours de toutes les parties prenantes, le Programme national de lutte contre les encombrements, en veillant à l’aménagement (préalable et adéquat) d’espaces fonctionnels de recasement d’activités économiques et commerciales ».

Cet aspect de la question vise à trouver des points de chutes notamment aux commerçants et autres acteurs du secteur informel qui occupent les rues.

Concernant les mécaniciens, le président Macky Sall a donné directive au ministre Papa Amadou Ndiaye de terminer le site qui doit les accueillir. « Le Chef de l’Etat demande, enfin, au ministre en charge de l’Artisanat, d’assurer la réception, en décembre 2021, du centre de recasement des mécaniciens de Diamniadio », indique le communiqué.

Sentract