Finale de CAN : Touba décrète « haram » toutes éventuelles célébrations footballistiques

1
509

Touba ne fait décidément pas partie du Sénégal et met en avant à chaque fois son extraterritorialité de ville « ceinte » (sainte?). Ainsi, comme d’habitude, aux élections locales du 23 janvier, une seule liste, celle de Macky Sall, à rte admise à concourir contre le bulletin blanc. Rebelote pour cette finale de CAN qui met en joie tout le Sénégal :  « Dans son souci de conserver la sacralité de Touba, le khalife général des mourides a rappelé les interdits au niveau du périmètre de la capitale du mouridisme. Ce, pour parer à une éventuelle activité folklorique dans la ville sainte en perspectives du match opposant le Sénégal à l’Égypte,  ce dimanche ».

Ainsi, Serigne Mountakha Mbacké interdit formellement toute manifestation dans cette cité religieuse. Sur recommandation du patriarche de Darou Miname, la personne morale du dahira Safinatoul Amane a délivré le message du saint-homme à travers une vidéo transmise à Seneweb.

En effet, Serigne Modou Lô Ngabou invite les populations locales à ne pas jubiler dans les rues de Touba en cas de victoire du Sénégal.

Et tout individu qui désire manifester sa joie à la fin de la finale de la Can, est prié de sortir le périmètre de la capitale du mouridisme.

En tant normal, il est interdit de jouer au football à Touba. Il est vrai que certains dévots musulmans pensent que l’origine du football, c’est quand ses assassins ont tapé comme dans un ballon sur la tête décapitée de Hussein, petit-fils du prophète Muhammad, à Karbala.

Regardez la déclaration du dignitaire mouride Serigne Modou Lô Ngabou, qui transmet le ndigël du Khalife général :

Sentract

1 COMMENTAIRE

Comments are closed.