[Tribune] Hymne à l’excellence (par Pr Mary Teuw Niane)

0
288

SENtract – Ces temps sombres où les médiocres battent le tam-tam

Ces temps puérils où les propos futiles fixent l’attention

Ces temps honteux où les cupides voraces s’enrichissent sans limite

Ces temps à oublier où la jalousie corrosive empêche de fêter la réussite honnête

Debout les visages rayonnants, les dents blanches qui déchirent les faces noires

Debout les mains levées, célébrons, unis, les rêves réalisés de l’intelligence

Debout les bouches accordées, par la symphonie des voix, levons le drapeau de l’intelligence

Debout appelons riiti et flûtes, koras et balafons, que les chorales chantent l’épopée de l’intelligence

 

Les visages émerveillés, cherchons les mots, les beaux mots, félicitons nos enfants

Ils ont réussi, les mentions en bandoulière, le couronnement de leurs efforts généreux

Ils ont travaillé, griot du travail bien fait, célébrons l’opiniâtreté dans le dur labeur

Ils sont intelligents, nos enfants, célébrons la conjugaison du travail et de l’intelligence

 

Nombreux et inconscients, ils sont les fossoyeurs des rêves des adolescents intelligents

Encourageons les beaux succès de l’intelligence de nos enfants

Ne soyons pas ceux qui critiquent avant de féliciter, que les rêves fleurissent

Que s’enflamme incandescente, l’envie débordante d’imploser l’intelligence des adolescents

 

Que les couveuses d’intelligences juvéniles se multiplient

Que lycées d’excellence, lycées urbains, lycées ruraux, lycées populaires essaiment

Peu importe leurs noms, leurs parures, les lycées publics ou privés sèment les bonnes graines

Les enseignants, bergers infatigables des intelligences, méritent nos remerciements

 

Parents, familles et écoles, nous sommes les jardiniers de la germination des intelligences juvéniles

Célèbrons l’intelligence, les intelligences, la capacité de mémorisation, d’innovation

Célébrons la créativité, l’inventivité jusqu’à l’impertinence de certaines de leurs expressions

Célébrons l’intelligence source de bonheur et d’amour

 

Enfin que s’évanouissent les réflexes de la jalousie maladive

Que meurent les sabreurs des grosses têtes qui émergent

Que ressuscitent les maîtres fiers et heureux de l’éclosion de leurs élèves qui les dépassent

Que notre peuple ressaisi installe la connaissance sur le Trône

 

Vivons épanouis l’extase de la célébration retrouvée de l’intelligence

 

Juma Mubaarak

 

Dakar, le vendredi 22 juillet 2022

Pr Mary Teuw Niane (ancien ministre de l’Enseignement supérieur)

SENtract / source : lavoixplus.com