Sentract, Tract du Sénégal- C’est un nouveau développement qui a eu lieu dans l’affaire opposant la jeune mannequin Adja Thiaré à l’influenceur Kaliphone Sall, accusé de « tentative de viol, de coups et blessures volontaires ».

Mais, le rapport gynécologique, qui a été transmis aux enquêteurs de la brigade de gendarmerie de Ouakam, a écarté la thèse du viol. Suffisant pour que la mannequin pousse un énorme coup de gueule sur son compte Instagram.

« Un pays où la population insulte la victime. Un pays où la population défend l’agresseur. Un pays où la population insulte la victime. Un pays où être victime de viol est mal vu. Un pays où les forces de l’ordre soutiennent l’agresseur. Un pays où les femmes n’ont pas de voix. Un pays où ce sont les hommes qui dictent la loi. Ce pays est le Sénégal. Ce pays me dégoûte. À partir d’aujourd’hui je ne suis plus Sénégalaise. Un pays qui se dit musulman mais qui ne connaît pas la justice. », a-t-elle écrit sur Instagram.

Sentract.sn alias Tract.sn