Il est l’étoile montante du rap, au Sénégal. Samba Peuzzi affole les compteurs des plateformes d’écoute en ligne avec un son bien à lui, qui donne à entendre des instruments traditionnels, comme le tambour tama. Un son élaboré à Diamaguène, dans la banlieue de Dakar, à laquelle il est très attaché. Samba Peuzzi répond aux questions , avant ses concerts demain samedi au Canal 93 à Bobigny et dimanche au Plan à Ris-Orangis, près de Paris, dans le cadre du festival Africolor. Écoutez plutôt :

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici