QUESTION DU 3e MANDAT- Le Premier Ministre s’en lave les mains

0
165

Tract-Sollicité notamment par Mme  Aminata Touré à confirmer la fin du dernier mandat du Président de la République en 2024, le Premier Ministre a préféré être neutre sur la question.

La déclaration de la politique générale du Premier Ministre hier à l’hémicycle n’était pas de tout repos. En effet, en plus de la motion de censure initiée par l’opposition, le chef du Gouvernement a été également interpellé sur la question du 3emandat.

Pour ce dernier, il n’y a que le Président qui peut se prononcer sur cette question.

«La question du mandat est une question de responsabilité personnelle. Elle ne concerne que lui. Et lui, il n’a pas encore évoqué la question. Il n’en a pas encore parlé. Maintenant chacun de nous a sa position. Mais il n’est interdit à aucun sénégalais de faire acte de candidature. Notre constitution dit que le mandat est de 5 ans. Mais nul ne peut faire plus de deux mandats consécutifs. C’est ce que dit la constitution. Alors laissons les choses aller », a-t-il déclaré.

Il termine enfin en désignant le peuple sénégalais ainsi que le Conseil constitutionnel comme les seules voies autorisées à  trancher sur cette question.

«Plus de tolérance. Laissons le libre jeu. Les sénégalais savent choisir. Tout candidat passera par le conseil constitutionnel qui affichera la liste de ceux qui peuvent officiellement être candidats. Et après le conseil constitutionnel, ce sera au peuple de trancher. Le peuple l’a régulièrement fait. Et  il n’y a jamais eu problème. Quand vous excluez quelqu’un, c’est comme si vous avez peur de lui », a-t-il conclu.