CULTURE : Le collectif Fonk Sunuy Làmmiñ célèbre l’écrivain Cheik Aliou Ndao

0
242

Tract – Après l’hommage rendu à Mame Younouss Dieng, le 17 novembre 2021, c’est au tour de la grande personnalité de l’Éducation et de la Culture, Cheik Aliou NDAO, que « le collectif veut célébrer pour lui rendre hommage et le remercier pour toute son action », le 18 janvier 2023, à partir de 9h, à la Maison de la Culture Douta Seck.

 

Le collectif Fonk Sunuy Làmmiñ, initiateur de l’évènement, est un groupe d’associations et d’institutions, mais aussi de femmes et d’hommes (écrivains, enseignants, chercheurs, journalistes et autres militants des langues nationales) résolument engagés dans la promotion des langues nationales, comme langues véhiculant nos riches patrimoines culturels, mais aussi comme langues d’enseignement, d’éducation et de formation, de développement économique et social.

Au-delà de son action qui « passe par diverses manifestations telles que des séances gratuites d’alphabétisation, la correction des transcriptions fautives notées dans l’écriture notamment du wolof sur les panneaux publicitaires, à la télévision, dans la presse écrite, dans les partis politiques… et l’organisation de rencontres de vulgarisation de la production littéraire en langues nationales », le  collectif Fonk Sunuy Làmmiñ s’est également donné l’objectif de « rendre hommage aux femmes aux hommes qui ont, par leurs productions et par leurs actions, oeuvré pour la valorisation de nos langues et cultures ».

Cheikh Aliou Ndao est un des rares auteurs sénégalais à avoir écrit aussi bien en francais qu’en wolof. «BUUR TILEEN» et « MBAAM DICTATEUR » sont d’ailleurs des romans écrits en Wolof. S’illustrant dans une production touchant à tous les genres (poésie, roman, nouvelle, théâtre, essai…), l’écrivain reçoit en 2012 le Grand Prix du Président de la République pour le Lettre. Et cette distinction a couronné exceptionnellement l’ensemble de son oeuvre.

C’est pourquoi l’auteur de la célèbre pièce « L’exil d’Alboury » a été choisi à la veille de ses 90 ans pour être célébré. Il a été un pionnier dans la valorisation des langues locales dont le collectif Fonk Sunuy Làmmiñ a comme objectif.

Pour la cérémonie, il est prévu une exposition d’ouvrages en langues nationales, dont les publications de Cheik Aliou Ndao, la diffusion d’une vidéo/portrait documentaire de Cheik Aliou Ndao, une table-ronde sur la production de Cheik Aliou NDAO, comprenant les différents genres littéraires (romans, nouvelles, poésie, théâtre, essais, Contes, livres pour enfants), entre autres.

Fatima Sédar