[Tribune] Pour un sursaut national contre ces tares qui nous tuent ! (Par Amadou Barry)

0
206

Tract – Encore une tragédie qui frappe lourdement notre pays. Ce pays, qui détient le triste record mondial de pertes en vies humaines liées au transport maritime, enregistre à nouveau un lourd bilan macabre avec cet accident survenu ce dimanche 08 janvier 2023 dans la région de Kaffrine. 

 

Je m’incline devant la mémoire des victimes de ce terrible accident. Aux familles éplorées, je présente mes condoléances.

Je suis bouleversé et en colère.

En colère contre ce peuple, cette nation qui semble n’avoir rien appris de la catastrophe du Joola survenue il y a vingt ans, tant les négligences sont encore légion dans nos modes de vie !

En colère contre ce peuple qui continue de jeter un voile pudique sur ces pratiques surannées qui le déciment !

En colère contre ce citoyen qui prend le volant après s’être procuré un permis de conduire sans au préalable maîtriser les rudiments du code de la route et de la conduite !

En colère contre ce citoyen qui délivre ou se fait délivrer un contrôle technique pour un véhicule aux freins défectueux, aux pneus usés !

En colère contre ce citoyen qui accepte de prendre place dans un véhicule surchargé puis s’en remet à Dieu !

En colère contre ce citoyen qui se lance le défi de dévaler des centaines de kilomètres de route en un temps record, sans pause aucune !

En colère contre ce citoyen qui érige des immeubles et des maisons en faisant fi de toutes les règles architecturales !

En colère contre ces croyances mystico-religieuses -le fameux Ndogalou Yallah, entre autres – qui disculpent et annihilent les volontés et efforts de changement dans nos comportements de tous les jours !

En colère contre tous ces préposés aux contrôles, à la délivrance des documents administratifs qui privilégient l’argent, cette tare du monde contemporain, au détriment de la vie humaine !

En colère contre nos gouvernants qui tardent à prendre les mesures nécessaires pour endiguer cette incurie qui gangrène notre société et à renforcer les moyens -humains, techniques et organisationnels- contre les risques à caractère accidentel !

En colère oui, mais pas désespéré pour autant, parce que convaincu que ce peuple dispose de grandes âmes capables de faire découler d’un malheur, une vertu. J’invite donc ce peuple, ces dignes descendants d’Aline Sitoe Diatta, de Lat Dior Diop, de Coumba Ndoffène Diouf, de Maba Diakhou Bâ, d’Alboury Ndiaye, d’Alpha Molo Baldé, de Ndaté Yalla Mbodj, des Nianthio Sané et Mané du Gabou, à un sursaut national pour mettre fin à ces tares qui nous tuent !

Amadou Barry

Project Manager Telecoms

Paris