Tract – Dans sa lettre ouverte au président de la République, l’ancien Premier ministre Hadjibou Soumaré évoque le report de l’élection présidentielle 2024. 

À ce sujet, Ndèye Fatou Ndiaye Blondin Diop, membre de la coalition Yewwi Askan Wi (Yaw), invitée de l’émission « Jury du dimanche » (Jdd) sur iRadio, relativise.
L’opposante explique : «En termes d’actions claires pour ce processus, nous sommes bien en avant-garde par rapport à monsieur Hadjibou Soumaré. Ce que (Yaw) est capable de lever comme action et les leviers dont on dispose, il me semble que monsieur Hadjibou Soumaré, cela fait très longtemps qu’on ne l’a pas entendu dans la sphère politique. Peut-être qu’il dispose de sources que nous n’avons pas. En tout état de cause, nous n’avons pas du tout peur, parce que nous avons les leviers pour agir, si cette information était avérée.»
Interrogée sur l’absence de soutien de Yaw à l’égard de l’ancien Premier ministre, elle a répondu que “personnellement, j’aurais préféré des propos assumés et étayés. On serait beaucoup plus à l’aise pour parler du contenu. Je m’attendais à voir quand même un peu plus que la lettre ouverte. Je me suis dit, si on l’interroge, on verra peut-être des faits, des chiffres, des dates et des personnes. Comme l’a fait monsieur Bougane Guèye Dani».