A Dakar, il prie au beau milieu de la chaussée, les voitures le frôlent

0
24

(Tract) – Les droits de Dieu passent avant les droits de l’homme, n’est-ce pas : ce que cet orant prend au pied de la lettre. Il sacrifie à sa prière au beau milieu de la chaussée, en pleine circulation autoroutière, avec les voitures qui le frôlent. Allah Akbar ! Regardez :

Tract