Dommages et intérêts : Son ex-femme lui réclame 100 millions et lui réclame 100 millions à Madiambal

0
46

Madiambal Diagne et Mouhamed Guèye, respectivement administrateur du Groupe avenir Com’ et directeur de publication du journal Le Quotidien ont été attraits ce jeudi devant le tribunal correctionnel de Dakar, pour diffamation. Le procureur de la République s’est contenté de requérir « l’application de la loi ». 

L’ancien Premier ministre Abdoul Mbaye avait saisi le procureur de la République d’une plainte contre le quotidien d’information générale. Une procédure qui est partie d’un article publié dans les colonnes du journal dans sa parution en date du 19 juillet 2018.

Dans sa chronique « Les Lundis de Mandiambal », le journaliste avait parlé d’un besoin de « psychiatre en faveur de Abdoul Mbaye ». « Abdoul Mbaye s’est fendu d’un tweet de pour dire qu’il n’a reçu que 250 millions de  Hissein Habré. C’est un mensonge. Il a reçu des milliards (au temps où il était directeur de la banque CBAO) », avait soutenu le patron de Le Quotidien.

Des propos jugés diffamatoires, selon l’ancien Premier ministre. Pour le préjudice subi, son avocat réclame 100 millions de Fcfa en guise de dommages et intérêts. Selon Mes Ousseynou Fall et Aliou Cissé, Madiambal Diagne n’a pas apporté les preuves de ses écrits. 

Le juge correctionnel rendra sa décision, le 12 décembre prochain. L’administrateur du Groupe avenir communication éditeur du journal Le Quotidien va revenir à la barre pour prendre connaissance du délibéré. 

Ironie du sort : l’ex-épouse d’Absolu Mbaye lui réclame aussi 100 millions de dommages et intérêts, après l’avoir attirait au tribunal pour bigamie.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Suivez et aimez-nous: