Abdoulaye Wade s’abstiendra mais consent que ses partisans votent Idrissa Seck, Issa Sall ou Ousmane Sonko

0
45

Abdoulaye Wade a dit son dernier mot sur la présidentielle de dimanche : il annonce qu’il ne se rendra pas aux urnes dimanche 24 février pour ne pas « accorder quelque crédit à un scrutin organisé dans ces conditions et ne se rendra pas complice d’un viol du suffrage des citoyens dont le « Président » qui en sera issu n’aura assurément aucune légitimité et en pourra jamais être reconnu ».

Dans sa déclaration, l’ancien Président indique que : « Dans ces conditions, il va de soi que je ne voterai pas le 24 février 2019 et je demande aux militantes et militants de notre parti, aux sympathisants, de ne pas participer à ce simulacre d’élection ».

Abdoulaye Wade boycotte mais n’invite pas totalement « ses frères » de parti à faire la même chose. « Je peux comprendre tous ceux qui, parmi nous, pensent qu’ils pourront défaire Macky Sall en soutenant un des candidats de l’opposition, Idrissa Seck, Ousmane Sonko ou Issa Sall, même si ce n’est pas la position du parti. Nous nous retrouverons après l’élection pour en faire le bilan et mieux armer notre parti », a-t-il conclu. Il aura évité soigneusement de citer Madické Niang, qui ne fait pas partie de sa consigne de vote tacite, vu qu’il considère toujours le champion  de la coalition Madické2019 comme un candidat « téléguidé » par Macky Sall.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here


Suivez et aimez-nous: