Dans un tweet rageur, la star internationale Beyoncé dit toute sa colère suite à la mort de George Floyd. Outre l’expression de son indignation, elle balance au président Trump ses vérités, l’accusant d’avoir réveillé les instincts des suprémacistes blancs et fait l’apologie de la haine raciale. En lui promettant, elle et les indignés, en novembre, de le dégommer de la Maison Blanche grâce à leurs cartes d’électeur.

Ce 30 mai, Beyoncé a pris la parole pour condamner fermement les agissements des policiers impliqués dans le meurtre de George Floyd, aux Etats-Unis. Un message émouvant et engagé.
La mort de George Floyd au cours d’une interpellation policière aux Etats-Unis fait réagir à travers le monde. Les images montrant l’un des agents appuyé sur sa nuque alors qu’il criait avoir du mal à respier ont fait le tour du globe en quelques heures et ravivé les débats autour des agressions et meurtres commis par des membres des forces de l’ordre aux Etats-Unis. Quelques jours plus tard, Derek Chauvin, l’officier au centre des accusations, a été inculpé pour homicide involontaire. Les collègues qui l’accompagnaient ont été licenciés et font désormais l’objet d’une enquête pour déterminer leur part de responsabilité dans le meurtre de George Floyd.
Des chefs d’accusation faibles au vu de la gravité des faits qui ont fait réagir nombre de personnalités. Parmi ces dernières, Taylor Swift a interpellé le président Donald Trump : « Après avoir attisé le feu de la suprématie blanche et du racisme depuis le début de votre mandat, vous avez le culot de jouer l’autorité morale avant de menacer (de l’usage) de la violence. Nous allons voter pour vous chasser en novembre », a-t-elle tweeté. Rihanna a, de son côté, demandé : « Si un homicide volontaire devient la conséquence quand il est question de ‘drogues’ ou de ‘résistance à l’arrestation’… alors quelle est la conséquence d’un meurtre ???! », a-t-elle tweeté à son tour

Beyoncé « brisée »
Beyoncé a elle aussi pris la parole, sur son compte Instagram, ce 30 mai. La chanteuse s’est filmée pour témoigner de son choc face à cette situation : « Nous avons besoin de justice pour George Floyd. Nous avons tous été témoins de son meurtre en plein jour.Nous sommes brisés, et écoeurés. Nous ne pouvons pas normaliser cette douleur (…) Nous ne voulons plus que des personnes de couleur soient considérées comme moins humaines, nous ne pouvons plus détourner le regard. George est de notre famille, et de notre humanité. Il est de notre famille parce qu’il est un citoyen Américain », a-t-elle dénoncé avec beaucoup d’émotion. Beyoncéa par ailleurs affirmé que ce drame ne fait que confirmer la triste réalité d’un « racisme qui se propage aux États-Unis ».

Tract.sn (avec média)

Suivez et aimez-nous:
fb-share-icon0
Tweet 20