Affaire Oryx : Point de gazelle chez Mansour Faye, M. le ministre vend du « soow piir »

0
205

L’affaire à Oryx emballe tout le monde, particulièrement sur la scène gouvernementale, et fait déballer sur le théâtre public, accusations et démentis qui vont bon train par… voie de presse.

Et, après avoir souligner la réplique d’Abdou Karim Sall, le ministre qui est « droit dans ses bottes », on a noté dans cet environnement délétère, la réaction de son collègue du Développement communautaire et de l’Équité sociale et territoriale, Mansour Faye.

Le site Guestuinfo qui a tendu l’oreille a perçu sur les ondes de la Rfm, Mansour Faye démentir l’information selon laquelle il a, lui aussi, bénéficié des gazelles oryx dans sa ferme.

Et, il veut bien préciser que d’un parc animalier, il n’en dispose point. Lui, le grand frère de madame la Première Dame de Sunugaal, c’est plutôt d’une ferme agricole, gérée par… sa famille, dont il dispose.

Alors, en ces termes, il s’épanche et se défend : « Je n’en ai jamais vu, je n’ai pas fait de demande ». Encore, pour être on ne peut plus clair, « je n’ai jamais eu l’intention d’en avoir », a-t-il martelé.
Il revient à la charge pour dire ceci : « j’ai une ferme gérée par mes enfants qui y vendent du « soow piir » (lait pur) ».

Alors, c’est au moins clair, le ministre Mansour Faye ne s’intéresse aucunement au spectacle de gazelles Oryx. Lui, il s’occupe et se délecte de « soow piir », au risque de voir les Halpulaar se braquer contre lui, le Séreer devenu vendeur de lait.

Mais pour l’instant, Mansour Faye a annoncé une plainte contre « les gens » l’ayant accusé d’être parmi les bénéficiaires de ce qu’il est convenu d’appeler le « protocole Oryx ».

Al Makhtoum Seydi
Tract

Suivez et aimez-nous:
fb-share-icon0
Tweet 20