Affaire Sonko : pluie de démentis de toute implication dans le camp du pouvoir

0
19
Ousmane Sonko et Macky Sall

Comme le note Emedia, dans l’affaire Sonko, les démentis se multiplient dans le campus du régime Sall. Après le député, Pape Sagna Mbaye, le Dg de l’Anamo, Maodo Malick Mbaye, l’avocate Dior Diagne a aussi tenté de de démonter les allégations tendant à faire croire qu’elle serait à l’origine de la plainte de la supposée victime du leader du parti Pastef / Les Patriotes. Le député Papa Sagna Mbaye a dit que « son fils n’est mêlé ni de près, ni de loin à cette affaire. Maodo Malick Mbaye de l’Anamo, agence nationale de la maison de l’outil, qui est l’oncle de Sidy Ahmed qui a transporté de nuit la masseuse Adji Sarr, indique qu’il « n’est pas dans des bassesses ».

« Des informations malveillantes diffusées sur les réseaux sociaux ce matin tendent à faire croire que j’aurai rédigé « à 1 heure du matin » la plainte déposée par Mme Adji Sarr contre M. Ousmane Sonko. Les mêmes sources ajoutent que Mme Sarr serait hébergée à mon domicile », indique Dior Diagne.

L’avocate martèle  : « Je tiens formellement à démentir ces grossièretés malveillantes, sorties tout droit de l’imagination de leurs auteurs et diffuseurs. Ni moi ni aucun membre de notre cabinet n’est mêlé à cette affaire ».

Me Diagne dit avoir saisi la justice pour une plainte contre ceux qui sont en train de la diffamer sur les réseaux sociaux. « D’ores et déjà, j’ai saisi la Division spéciale de lutte contre la cybercriminalité d’une plainte pour identifier les auteurs de ces affirmations fallacieuses qui ternissent mon image et celle de notre cabinet ».

Tract