AfroBusiness : La Sonatel, à la 75ème place des 500 plus grandes entreprises d’Afrique

0
336

Si la Sonatel est la première entreprise des 8 pays de l’Uemoa, comme en atteste sa plus forte capitalisation boursière à la BRVM d’Abidjan, l’opérateur téléphonique sénégalais à capitaux majoritairement français est classée 75ème au plan africain.

C’est ce qui apparaît dans Top 500 des entreprises africaines publié par Jeune Afrique, ce dimanche 28 juin. La Sonatel gagne deux places, ayant été 77ème en 2019. C’est aussi la première entreprise d’Afrique subsaharienne francophone dans ce classement dont les premières places sont trustées par les corporations d’Algérie, d’Angola et d’Afrique du Sud. Devant la Sonatel, il y a aux cinquantièmes rangs des plus grandes entreprises d’Afrique : Ezz Steel Co d’Égypte (51ème), Aspen Pharmacare Holdings (52ème), Gold fields (53ème), Foschini (54ème) et Discovery Health (55ème), toutes d’Afrique du Sud. Dangote Cement du Nigéria est 57ème.

Quelles sont les 5 plus grandes entreprises africaines ? D’abord, deux compagnies pétrolières : la Sonatrach d’Algérie (1ère) suivi de la Sonangol d’Angola (2ème). Puis viennent trois entreprises sud-africaines, respectivement 3ème,  4ème et 5ème : Steinhof International Holdings (bois, papier), Sasol ( Chimie, caoutchouc, plastique) et Eskom (Eau, Électricité et gaz). La première entreprise marocaine, OCP (Mines) est 10ème de ce podium africain.

La Sonatel dirigée depuis 2019 par Sékou Dramé a réalisé un CA de 1000 milliards de FCFA lors du dernier exercice fiscal. Elle vient de lancer un emprunt obligataire pour lever 100 milliards de FCFA remboursables dans 7 ans au taux de 6,5%.

Damel Mor Macoumba Seck

Tract

 

 

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Suivez et aimez-nous:
fb-share-icon0
Tweet 20