Alpagué par la police, le père des enfants égorgés à Touba est incriminé par les analyses scientifiques

0
5

Deux enfants, Baye Daouda Touré (2 ans) et Serigne Mbacké Madina Touré (3 ans), ont été égorgés, dans la nuit du 26 au 27 septembre 2019, à Touba, semant un émoi national.

Surprise : c’est leur père, Bara Touré, qui est désormais présenté comme le présumé meurtrier. Il a été arrêté, ce mardi 12 mai, par des éléments de la Division des investigations criminelles (Dic), en collaboration avec le commissariat spécial de Janatou Mahwa.

Des prélèvements, effectuéssur les lieux du crime par la police scientifique, avaient été envoyés à Bordeaux (France) pour analyse.
Ces résultats, revenus, il y a juste un mois, confrontés aux conclusions des premiers éléments de l’enquête livrées par la police scientifique, ont permis d’avoir une piste sérieuse menant vers l’auteur présumé : le père des enfants.
 Bara Touré, mareyeur de son état, avait été interné à l’hôpital, pour avoir tenté de se suicider en se tranchant la gorge aussitôt après la mort de ses enfants.
Tract
Suivez et aimez-nous:
fb-share-icon0
Tweet 20