La famille d’Alpha Blondy s’entre-déchir, après le remariage de la superstar avec Aelissia. Sa fille Soukeïna Koné avait fait une sortie dans une lettre ouverte pour dénoncer les agissements de son père qu’il appelle à  sauver des  « charmes » de sa nouvelle épouse. Aujourd’hui, c’est au tour du père de répliquer. Et c’est mélancolique.

Dans une interview accordée à L’Intelligent d’Abidjan, Alpha Blondy n’a pas convoqué la fibre paternelle de la tendresse. Surtout quand il a affirmé ne vouloir plus jamais revoir sa fille Soukeïna le reste de sa vie.

Le chanteur à sa fille : « Toi et moi, nous n’avons plus rien à nous dire. Si je meurs, ne viens pas et si tu meurs, je ne viens pas »

D’abord, pour ce qui de sa première épouse, le reggaeman donne sa version. « Je l’ai eue au téléphone lorsqu’elle était à New York. Je lui ai dit : tu sais que j’ai enclenché la procédure de divorce. Nous nous sommes quittés dans des conditions assez difficiles (…) Elle le savait. Je lui ai dit cela avant qu’elle ne parte. Je lui ai dit que je vais demander le divorce. Et quand elle est partie, je l’ai appelée pour lui dire que j’ai enclenché le processus de divorce », a expliqué Alpha Blondy.

« Quand tu as porté main à ton père, tu fermes ta gueule. »

Il dira ceci sur à l’encontre de sa fille : « …Soukeïna est très mal placée pour agir comme elle le fait. Quand tu as été à l’origine du divorce de ta mère, tu fermes ta gueule. Quand tu as porté main à ton père, tu fermes ta gueule. Mais j’accuse sa mère parce qu’elle est à la base de tout ça », a ajouté Alpha Blondy, très en colère.

Pour sa fille Soukeïna, Alpha Blondy ne lâche pas.
« Quand elle lève la main sur moi, je lui ai dit : Soukeïna, regarde moi pour la dernière fois. Toi et moi, nous n’avons plus rien à nous dire. Si je meurs, ne viens pas. Si tu meurs, je ne viendrai pas », a-t-il martelé. C’est plus qu’une chanson mélancolique c’est une composition tragique.

Cheikh Tidiane Seydi Al Makhtoum

Suivez et aimez-nous:
fb-share-icon0
Tweet 20