Apologie du terrorisme : l’ex candidat au bac Saër Kébé ravale toutes ses déclarations

0
26

Saer Kébé, qui a comparu ce mercredi à la barre de la chambre criminelle pour apologie du terrorisme, sera fixé sur son sort dans deux semaines. Au terme de l’audience de ce mercredi, le juge a fixé le délibéré au 10 avril prochain. Le procureur a demandé une application bienveillante de la loi.

Devant la barre, Saer  Kébé a totalement rétropédalé et a dit regretter ses publications sur Facebook, dont certanes faites sur les pages Facebook des gouvernements des Usa et d’Israël. ce sont ces publications qui lui ont valu sa détention, publication qu’il a reconnu comme l’a fait remarquer dans sa plaidoirie, le substitut du procureur de la République. Selon lui, le jeune Mbourois « a franchi notre frontière pour diffuser des messages à un autre État, ce qui a créé un sentiment de terreur et de panique ». Le substitut indique que Saer a certes commis des infractions. Néanmoins, il a demandé au juge de faire une application bienveillante de la loi. verdict le 10 avril, après que Saër Kébé, qui était candidat au bac lors de la commission des faits, soit resté 4 ans en détention préventive.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here


Suivez et aimez-nous: