Sur l’enveloppe de 3 milliards de FCFA par le président de la République, dans la cadre du programme de résilience économique et sociale, 500 millions de FCFA ont été octroyés au secteur des Arts visuels. Après quelques brouilles, le comité sectoriel a procédé à la répartition de ce fonds qui a pour rôle d’aider ces artistes et d’acheter des œuvres pour le Domaine artistique de l’Etat. Et au total, c’est 935 artistes évoluant dans le secteur des arts visuels qui bénéficieront de l’enveloppe financière du Fonds de riposte contre la Covid-19. S

Selon Mbaye Babacar Diouf membre dudit comité, le comité sectoriel à travers les associations d’artistes et les bases de données de la biennale de Dakar a répertorié 935 artistes à travers les 14 régions du Sénégal. Et il a tenu à assurer qu’une réflexion a été menée au sein de cette structure afin d’avoir une meilleure formule de distribution de cet appui financier. « Sur l’enveloppe de 500 millions de FCFA allouée au comité sectoriel arts visuels, 30 millions ont été par exemple réservés à l’achat de tapisseries réalisées par les Manufactures des arts décoratifs (MSAD) de Thiès » explique-t-il.
A avant de rappeler qu’une commission de sélection nommée par arrêté ministériel a été mise en place et a sélectionné, après un appel d’offres, 93 œuvres d’artistes visuels sénégalais pour un montant de 208 250 000 francs CFA pour le domaine privé de l’Etat.  Pour lui, ce choix d’achat d’œuvres est une volonté exprimée par les artistes. « Il y a des artistes qui considéraient que le fait de recevoir une somme de manière directe n’était pas souhaitable, préférant remettre au Sénégal une œuvre » a précisé M. Diouf.

En effet, il a insisté sur le fait qu’il fallait passer par un cadre formel, en appliquant la loi de 1967 concernant le domaine privé de l’Etat dans le but de permettre à l’Etat d’acquérir des œuvres d’artistes. Et de souligner au passage que 93 noms d’artistes figuraient dans la collection privée de l’Etat. « Cette enveloppe constitue une occasion pour l’Etat du Sénégal d’alimenter sa collection privée et une opportunité pour les artistes d’avoir une reconnaissance nationale ».

M. Diouf a assuré aussi que 309 autres artistes ayant répondu à l’appel à candidature et dont les œuvres n’avaient pas été sélectionnées, avaient déjà reçu une aide sociale de 154, 5 millions de FCFA. « Dans le même temps, plus de 107 millions de francs ont été octroyés à 533 autres répertoriés à travers le pays, Les critères d’éligibilité reposent sur la pertinence, l’originalité, la démarche artistique et la qualité de l’œuvre etc. ».

A noter que le comité sectoriel arts visuels était composé de dix membres entre autres des artistes Viyé Diba, Mbaye Babacar Mbaye, Tita Mbaye, Dieynabou Baldé, la galeriste Thérèse Turpin Diatta.

Aidara KARARA

Tract

Suivez et aimez-nous:
fb-share-icon0
Tweet 20