Assane Diouf, « insulteur agréé par l’Etat » : enfin, des activistes réclament sa libération

0
55
Assane Diouf, insulteur public N°1

(Tract) – Des activistes prennent le relais des avocats d’Assane Diouf qui multiplient les requêtes sur le bureau du doyen des juges d’instruction pour obtenir une liberté provisoire de leur client malade. Hier, Guy Marius Sagna et des membres de Frapp ont tenu un point de presse pour réclamer la libération d’Assane Diouf dont l’état de santé devient préoccupant, relate l’As, lu par Tract. Sagna and co dénoncent la procédure qui démontre, à ses yeux, l’existence d’une justice aux ordres. Selon eux, Assane Diouf qui est arrêté pour insultes au président de la République devrait être jugé en flagrant délit. Donc le dossier ne devrait pas aller en instruction, dénonce-t-il. «Thiat» du mouvement Y en a marre embouche la même trompette. L’activiste pense que la plus grande réalisation du Président Macky face au manque d’emploi, c’est d’avoir créé un nouveau métier : «les insulteurs agréés par l’Etat».

Tract