Aux USA, une grande firme décide que la journée de bureau de 09h à 17h est « définitivement morte »

0
21

Tract – La plupart des employés de Salesforce pourront désormais travailler indéfiniment à distance dans le cadre d’une nouvelle politique dévoilée par le géant américain de l’informatique pour qui la journée de 9H00-17H00 au travail est « morte ».

La plupart des employés de cette entreprise emblématique de San Francisco vont opter pour le nouveau plan « flexible », avec une présence au bureau un à trois jours par semaine. D’autres vivant loin pourront travailler à distance à temps plein.

Enfin, une plus petite partie du personnel va travailler au bureau 4 à 5 jours par semaine, pour les postes qui l’exigent, a indiqué le groupe.

« La journée du 9H00 – 17H00 est morte », a déclaré Brent Hyder, président et directeur des ressources humaines de l’entreprise. « Un espace de travail immersif ne se limite plus à un bureau dans nos tours », a ajouté le dirigeant.

Le spécialiste des logiciels et technologies de relation client vient justement de racheter la messagerie d’entreprise Slack, une plateforme qui a largement profité de l’essor du télétravail pendant la pandémie.

Salesforce, dont la tour de bureaux est le point culminant de San Francisco, suit l’exemple d’autres entreprises technologiques qui ont adapté leurs règles à la période post-pandémique. Twitter, autre groupe majeur de la ville californienne, avait notamment rapidement proposé à tous ses employés de travailler indéfiniment de chez eux peu après la propagation à grande échelle du virus.

« L’annonce va susciter beaucoup d’intérêt parce que c’est l’un des plus gros employeurs dans plusieurs métropoles, dont San Francisco, et qu’ils occupent une place conséquente en termes d’immobilier », a commenté Bradford Bell, professeur de ressources humaines à l’université de Cornell.

Il souligne que ces nouvelles organisations hybrides vont avoir des conséquences pour le marché immobilier et le marché du travail.

« Les entreprises vont devoir réexaminer le but des bureaux physiques, les réinventer (comme Salesforce a l’intention de la faire) », remarque-t-il. « En offrant des options de télétravail, elles vont potentiellement étendre leurs bases de recrutement, qui ne sont plus limitées par la géographie. Cela peut leur permettre de recruter des talents plus divers et très qualifiés ».

La groupe informatique a expliqué avoir procédé à ces changements après avoir sondé les employés qui travaillaient surtout à domicile depuis l’année dernière à cause des restrictions de déplacement.

« Nous avons appris que près de la moitié de nos salariés ne veulent venir que quelques jours par mois au bureau, mais aussi que 80% d’entre eux veulent maintenir une connexion à un espace physique », a déclaré Brent Hyder.

« Nous offrons donc aux employés la flexibilité de savoir comment, quand et où ils vont travailler avec trois façons de le faire », a-t-il ajouté.

Des géants de la Silicon Valley tels que Google et Facebook ont étendu leur politique de travail à domicile pour la plupart des employés au moins jusqu’à la mi-2021.

Tract