Badara Mamaya Sène, le sifflet final d’une vie

0
34
Ce lundi 22 juin 2020, l’ancien arbitre international Badara Mamaya Sène, est sorti du terrain de la vie… Il est parti. Il a été rappelé à Dieu.
Et le sport sénégalais en général, le football en particulier vient de perdre l’un de ses vaillants arbitres…
Et le scène politique sénégalaise et principalement la commune de Rufisque, se voient arracher à leur affection, un adversaire, un maire, un fils bienveillant.
Ancien maire de Rufisque (2009, 2014), Badara Mamaya Sène est ainsi parti ce lundi matin, un décès survenu à son domicile, au quartier Fass, Rufisque nord.  La levée du corps a eu lieu cet aprés-midi à la mosquée Fass à Rufisque, suivie de l’inhumation au cimétiére de Dangou.
Mamaya,  membre du Haut conseil des collectivités territoriales (HCCT), a été pendant longtemps vice-président de la Commission d’arbitrage de la CAF et chargé des désignations et de la formation des arbitres.
Il a sifflé la finale de la CAN 1992 organisée au Sénégal et qui avait opposé le Ghana à la Côte d’Ivoire.
Alors, cest ça, les dieux du stade n’entendront plus son sifflet… Mamaya le leur a rendu, en rendant son dernier souffle de vie d’homme intégre et social.
Al Makhtoum Seydi  / Tract
Suivez et aimez-nous:
fb-share-icon0
Tweet 20