BAGARRE ENTRE LES RESSORTISSANTS DE POUT DIACK : Un jeune de 22 ans atrocement tué, les bras sectionnés, jeté dans un trou

0
31

(Tract)- Sonar Sène, un jeune homme âgé de 22 ans, a connu une fin atroce, vendredi dernier. En effet, il s’est rendu au village de Ngollar, à 12 km de Thiès, pour assister à une cérémonie de « mbapatt » (lutte traditionnelle sans frappe), rapporte Seneweb.

Un événement qui s’est terminé en une bagarre rangée entre les ressortissants de Pout Diack, fief de Sonar Sène, et ceux de Ngollar sérère. Deux villages qui sont en rivalité depuis plusieurs.

 Charcuté par des jeunes 

Pris de court, les habitants de Pout Diack fuient devant ceux de Ngollar sérère. Sauf Sonar qui a estimé que la situation n’allait pas déraper. Malheureusement pour lui, les jeunes de Ngollar, armés de machettes, l’entourent et le charcutent. Ils lui sectionnent les deux bras, lui crèvent les yeux et le tuent.

 Après ce meurtre atroce, les agresseurs du jeune Sonar le jettent dans un trou.

Vive tension entre les deux villages

Actuellement, la dépouille de Sonar Sène est mise à la disposition d’un médecin légiste, pour les besoins de l’autopsie.

La gendarmerie de la commune de Notto a dépêché, depuis samedi, trois véhicules à Ngollar, pour enquêter et empêcher une vendetta. La tension entre les deux villages est vive, au moment où ces lignes sont écrites.

(Tract)-