La police municipale qui avait engagé une course-poursuite avec le vendeur à la sauvette sénégalais soutient que Mame Mbaye Ndiaye, 35 ans, serait mort d’une crise cardiaque.

Les événements sont arrivés hier vers 17h. Six fourgons de la Police Nationale les ont encerclés. Et selon un témoin, plusieurs groupes de défense des droits des migrants avaient déjà mis en garde contre les raids racistes à Lavapiés la veille. Un autre témoin ajoute que tout au long de cette semaine, des pressions policières répétées ont été exercées sur ce groupe de migrants venus vendre leurs produits dans cette localité.

« C’était un raid très musclé… Un des gars a été touché au genou. Ils en ont arrêté deux et un autre est parti en courant« , explique un autre témoin.

Des sources de l’hôtel de ville ont indiqué que, pour le moment, ils n’ont pas la preuve que la police municipale a persécuté les vendeurs de rue, mais ils annoncent qu’ils ouvriront une enquête sur les événements survenus aujourd’hui et examineront les caméras de surveillance installées dans les rues.

A 20 heures hier, des centaines de personnes ont assiégé Lavapiés, face aux agents de la police en les taxant d’ « assassins ». L’atmosphère est devenue plus tendue lorsque l’un des manifestants a perdu connaissance après avoir, involontairement, traversé la barrière de sécurité de la police. Il a, par la suite été persécuté par les agents de police.

« Sos Racismo Madrid » a prévu un rassemblement de protestation ce vendredi à 18h00 sur la place Nelson Mandela dans le quartier de Madrid.

Une protestation de la communauté sénégalaise est prévue aujourd’hui à 9h 30 à la Puerta del Sol.

Suivez et aimez-nous:
fb-share-icon0
Tweet 20