En Conseil des ministres, hier, Abdoulaye Daouda Diallo, ministre des Finances et du Budget a fait une communication sur l’exécution du budget 2020 et le projet de Loi de finances pour l’année 2021. Un projet de loi qui intègre « l’amortissement de la dette publique, à l’instar des années antérieures et élevant le budget à 4589,15 milliards francs CFA, contre 4215, 2 milliards francs CFA en 2020, soit une hausse de 8,9% en valeur relative ». C’est dire que si on enlève les 689 milliards de francs CFA de service de la dette, il restera 3900 milliards de francs CFA, comme déjà annoncé SMS, lors du conseil présidentiel sur la relance économique. Mais le budget connaît au final une hausse de 374 milliards de francs CFA. D’ailleurs, au titre des textes législatifs et réglementaires, le communiqué du porte-parole du gouvernement rapporte que « le Conseil a examiné et adopté le projet de Loi de finances pour l’année 2021 »

Aidara KARARA

Tract

Suivez et aimez-nous:
fb-share-icon0
Tweet 20