Chronique : « Au nom de l’attiéké-poisson! » (Par Tierno Monénembo, écrivain)

0
7

Pour Tierno Monénembo, préférer un « bon » attieke-poission à un café-croissant relèverait d’un enjeu de « souveraineté alimentaire » pour le continent. Il explique.

Pour Tierno Monénembo, l’Afrique est le seul continent « à produire ce qu’il ne consomme pas et à consommer ce qu’il ne produit pas ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here


Suivez et aimez-nous: