Chronique : « Peut-on effectuer la prière musulmane en malinké ? » (Par Tierno Monénembo)

0
32

Tierno Monenembo publie dans Le Point une chronique intitulée « La langue du Bon Dieu ». Depuis début juin, la polémique ne cesse d’enfler. Un imam qui a dirigé la prière en langue malinké durant le mois du ramadan a été suspendu de toute activité religieuse par la Ligue islamique de Guinée. En effet, d’ordinaire, les prières musulmanes se font en arabe.

L'imam Nanfo Ismael Diaby de Guinee fait la priere en n'ko sa langue maternelle, dans la ville de Kankan.
L’imam Nanfo Ismaël Diaby de Guinée fait la prière en n’ko sa langue maternelle, dans la ville de Kankan.

© Bernard Foubert / AFP

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Suivez et aimez-nous: