CORONAVIRUS A MADAGASCAR : après le « remède » Covid-Organics, le ministère de la Santé lance un Sos pour sauver sa population

0
139

Madagascar lance un S.o.s pour sauver sa population éprouvée par la pandémie de Covid-19 qui prend des proportions inquiétantes au niveau de la grande île. Et c’est par son ministère de la Santé qu’on a entendu l’écho,  rapporté par le site Actu Orange, de cet appel à une aide urgente lancé aux agences partenaires et aux institutions de santé alors.

« Le ministère de la santé a indiqué que l’épidémie de Covid-19 a évolué de manière très critique ces dernières semaines à Madagascar avec des foyers importants dans certaines régions, en particulier dans la capitale, Antananarivo », a indiqué le site.

Le président malgache et ses remèdes contre le Covid-19.

Madagascar qui compte aujourd’hui un peu plus de 7 548 cas positifs à la maladie, se retrouve avec des hôpitaux publics débordés n’admettant plus que les cas graves du nouveau coronavirus.

Le président malgache Andry Rajoelina qui avait fait retourner sa capitale dans un confinement en début juillet à cause d’une augmentation des cas positifs, avait confirmé, dans un discours à la nation faite le dimanche 12 juillet, les décès les décès liés au Covid-19, du sénateur Emilie Ravololonirina et du député de Morombe, Lucien Rakotomalala. Non sans omettre de mentionner la mort du représentant adjoint de l’Unicef, et aussi celle d’un médecin de L’Oms suite à leur contamination.

Le Révérend Docteur David Rakotonirina, victime du Covid-19. Il avait 58 ans.

Et l’on note également que le Révérend Docteur David Rakotonirina, président de l’église luthérienne à Madagascar et président en exercice du Conseil œcuménique des églises chrétiennes de Madagascar (FFKM), est mort, lui aussi, du coronavirus, samedi 11 juillet à 21h 30, après avoir été admis dans une clinique privée de la capitale. Il était âgé de 58 ans.

Toutefois, le président a aussi rappelé qu’ il y a eu d’autre part, « onze (11) députés de Madagascar, quatorze (14) sénateurs et sept (07) employés de la présidence sont porteurs du virus. Dans différents départements ministériels, les plus touchés sont ceux qui s’occupent des papiers administratifs ainsi que les coursiers ».

Et pourtant, on se rappelle de la campagne faite par le président malgache, avec des allures de panafricaniste, sur son « remède » contre le nouveau coronavirus fait à base de la plante artemisia lancé en avril dernier. Largement distribué à Madagascar, et aussi dans plusieurs pays africains qui ont réceptionné leurs «remèdes» de Covid-Organics, l’effet de la potion malgache n’avait pas fait l’unanimité à Antananarivo et chez les voisins du continent et encore n’a eu l’effet escompté.

Al Makhtoum Seydi
Tract

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Suivez et aimez-nous:
fb-share-icon0
Tweet 20