Coronavirus au Gabon: renforcement des restrictions sanitaires et couvre-feu

0
20
*** Local Caption *** Un dispositif de securitŽ postŽ dans chaque coin de Libreville-Akanda-Owendo dans le cadre de la riposte contre le coronavirus.

[Tract] – Le Gabon a annoncé samedi un renforcement des restrictions sanitaires dans le cadre de la lutte contre l’épidémie de Covid-19 dont le nombre de cas augmente, lors d’une conférence de presse à Libreville. 

Par Afp

Le couvre-feu appliqué entre 22H00 et 05H00 du matin depuis le 16 octobre, est avancé à partir de 20H00, a annoncé le ministre de l’Intérieur gabonais, Lambert Noël Matha. La Première ministre Rose Christiane Ossouka Raponda a noté un « relâchement manifeste et coupable quant à l’application rigoureuse des mesures barrières » et condamné des « comportements inciviques et antipatriotiques ».

« Plus de masque. Plus de mesure de distanciation physique », a-t-elle dénoncé, appelant à un « sursaut de patriotisme républicain ». Le ministre de l’Intérieur a précisé que le non port du masque sera sanctionné par une amende pouvant aller de 25.000 à 200.000 FCFA (de 38 à 305 euros, ndlr).

Des « check-points », composés de l’ensemble des forces de sécurité et de défense, seront mis en place de jour comme de nuit pour vérifier si la mesure barrière est bien respectée.Par ailleurs, des amendes de 100.000 à 5.000.000 FCFA (de 152 à 7622 euros) sont prévus en cas de non-respect de la limitation de rassemblement, maintenue à 30 personnes.

S’agissant des salles et espaces de fête, restaurants et hôtels, tout non-respect de la limitation des personnes, de la distanciation physique, conduira à une amende chiffrée entre 5 millions et 10 millions de FCFA (de 7.622 euros à 15.244 euros). Le Gabon compte officiellement 10.284 cas de Covid-19 dont 67 décès, sur environ deux millions d’habitants.