Côte d’Ivoire: la recrudescence du nombre de malades fait craindre une explosion du Covid-19

0
23
© LONACI

[Tract] – Le nouveau coronavirus progresse « très rapidement » en Côte d’Ivoire, s’est inquiété vendredi le ministre de la Santé, Eugène Aka Aouélé, disant craindre « une explosion épidémique ». 

 

« Le virus progresse très rapidement dans nos différents lieux de vie et dans nos communautés », a déclaré M. Aouélé lors d’une conférence de presse à Abidjan, évoquant « une forte suspicion de la circulation du variant anglais en Côte d’Ivoire », selon Afp. Du 1er au 11 février, 17 décès ont été enregistrés, selon les chiffres du ministère de la Santé.

Jeudi, la Côte d’Ivoire comptait officiellement, d’après AFP qui fait cette relation, 30.526 cas confirmés de Covid-19 pour 171 décès. La tendance actuelle est à la transmission par une « population jeune à des personnes plus âgées et/ou ayant des maladies chroniques, augmentant le nombre de cas positifs et graves et par conséquent le nombre de décès », a affirmé le ministre. « Notre reprise épidémique se caractérise par une circulation active du virus dans les communautés, ce qui fait craindre une explosion épidémique », a-t-il poursuivi.

Il n’a cependant pas décidé de mesures restrictives, mais appelé « à renforcer » les gestes barrière, à « dépister dans les écoles, limiter les déplacements non essentiels et éviter les rassemblements ». Aucun couvre-feu ni confinement n’est imposé en Côte d’Ivoire où le port du masque n’est obligatoire que dans les lieux publics fermés. Magasins, restaurants, bars et discothèques sont ouverts.

Initialement prévu fin janvier, le début de la vaccination en Côte d’Ivoire débutera mi-février en raison d’un retard dans la livraison des vaccins Pfizer/BioNTech et Moderna, selon les autorités.