Covid-19 : And Gueusseum déplore le relâchement des pouvoirs publics et des populations

0
16
Photo archive

[Tract] – Le Directoire National de l’ASAS SUTSAS-SUDTM-SAT Santé D-CNTS/Santé AND GUEUSSEUM a constaté, en le déplorant, le « relâchement coupable des pouvoirs publics et des populations dans l’application des mesures barrières contre la Covid-19 ». Il l’a fait savoir lors d’une réunion en session ordinaire le 12 janvier 2021 au siège de la FGTS.

Et pourtant, constatent les « gueusseumeurs », ce relâchement a créé « les conséquences désastreuses inquiètent tout le monde, avec le lourd fardeau de contamination et une multiplication exponentielle de cas sévères aboutissant à un bilan macabre de centaines de décès de tout âge ».

Malgré cet état de fait, « Paradoxalement, les sujets jeunes, potentiels vecteurs, continuent de braver les interdits et de défier les forces de l’ordre dans le port de masques, les rassemblements, le respect du couvre-feu entre autres mesures censées rompre la chaîne de transmission et annihiler ce criminel virus ».

And Gueusseum et camarades pensent que « les multiples efforts consentis par le gouvernement dans la perspective de résilience économique et sanitaire durant la première période, la progression de la pandémie, remettant en cause tous les acquis dans cette deuxième vague plus meurtrière, commande un changement de paradigme dans les approches révolues et un engagement résolu de la communauté ».

Les syndicalistes ont évoqué les resources humaines qui sont toujours à la tâche pour prendre soin des patients. Mais, leur foi et leur courage en bandoulière risquent d’être sapés par « le dépassement des capacités litières en réanimation, les déficits de personnels spécialisés, de matériels de protection ainsi que l’iniquité dans la motivation financière risquent de plomber leur abnégation, au grand dam des populations déjà très éprouvées ».

Et voilà que les syndicalistes de la santé en profitent pour dire les maux qui circulent, entres autres, dans les veines du secteur. Des contractuels du PNDSS (ex COBRA, JICA, GAVI) en passant par les travailleurs des collectivités territoriales attendant « impatiemment leur prime Covid-19 » face à la deuxième vague, tout comme les agents de santé communautaire, And Gueusseum ne manque pas de rappeler aux autorités leurs engagements et devoirs envers les travailleurs.

Tract

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici