Le ministre de la Santé et de l’Action sociale, Abdoulaye Diouf Sarr, a invité ce lundi les artistes et acteurs culturels à jouer leur partition dans la sensibilisation des populations aux risques liés à la propagation du coronavirus au Sénégal.

« Les artistes doivent fortement communiquer avec un engagement et une participation communautaire forte. Je saisis cette occasion pour compter sur vous, votre engagement gage suffisante pour la réussite de la mission. Ensemble nous vaincrons », a-t-il déclaré.

Abdoulaye Diouf Sarr intervenait à une rencontre d’échanges sur le dispositif de lutte contre le COVID 19 mis en place depuis le 15 janvier 2020 au Sénégal. La rencontre a eu pour cadre le Grand théâtre national Doudou Ndiaye Coumba Rose de Dakar.

Le ministre de la Santé et de l’Action sociale a notamment appelé la communauté artistique nationale à contribuer à faire dissiper, à travers des messages adaptés, une certaine perception populaire relative aux risques très différente de celle des experts et autorités sanitaires. « La situation actuelle requière de la vigilance (…) Les populations ont le droit d’être informées et de surtout comprendre les risques sanitaires auxquels elles sont exposées. Elles ont souvent une perception du risque très différente de celle des experts et des autorités », a insisté Diouf Sarr.

Appelant à œuvrer à une communication efficace, le ministre de la Santé a souligné la nécessité de délivrer des messages adaptés au contexte local. Il a estimé que la lutte contre le Coronavirus ne devait pas être l’apanage du seul secteur de la santé, car nécessitant une approche multisectorielle et inclusive. « Tout le monde est concerné. Il s’agit d’une préoccupation nationale. La collaboration entre la santé et la culture remonte à une très longue date », a-t-il fait valoir. « Par leurs chansons, sketchs, pièces de théâtres, et autres œuvres d’arts, les artistes s’activent le plus claire du temps dans la sensibilisation de population, participant ainsi à un changement de comportements »,  a-t-il laissé entendre.

De son côté, le ministre de la Culture et de la Communication, Abdoulaye Diop, s’est réjoui d’une telle initiative, assurant que la question essentielle restait la prise de décision dans cette situation de crise. « Je suis sûr les que artistes seront autour du ministre de la Santé pour nous accompagner à combattre l’ennemi commun. L’urgence de tous les Sénégalais est de lutter contre le Coronavirus », a-t-il ainsi dit.

Pour sa part, le docteur Marie Khemesse Ngom Ndiaye, coordinatrice du point focal national du règlement sanitaire international au Sénégal, est revenu largement à travers un exposé sur la gestion de l’épidémie de l’effection à Coronavirus.

Avant les acteurs culturels, le ministère de la Santé et de l’Action sociale a collaboré avec le ministère de l’Education nationale pour dispenser des leçons de vie dans les écoles. Il avait aussi rencontré les religieux pour des sermons lors des prières du vendredi et des homélies du dimanche.

Tract / Aps

Suivez et aimez-nous:
fb-share-icon0
Tweet 20