« Covid-viol » sur un patiente de 20 ans: l’accusé a nié tout en… uniforme

0
140
B. Niang, hygiéniste de la Croix-Rouge accusé d’avoir violé une patiente du coronavirus, âgée de 20 ans, dans sa chambre d’hospitalisation à l’hôtel Novotel, a nié les faits.
 
Selon L’Observateur dans son édition de mercredi, B. Niang dit s’introduire dans la chambre pour essayer de consoler une patiente déboussolée par sa positivité au nouveau Coronavirus. 
 
Et c’est après avoir porté un uniforme constitué d’une blouse blanche, d’une visière, d’un bonnet, de gants de protection, et d’une combinaison de protection qu’il est entré dans la chambre « criminalisée ».
 
Mais, cet uniforme qu’il dit avoir rangé dans son casier de service, Niang sera incapable de le montrer aux enquêteurs obligés de mettre une croix rouge, à défaut de voir rouge sur cette affaire. 
Suivez et aimez-nous:
fb-share-icon0
Tweet 20