Face au constat que ses ministres ne respectent pas la loi sur la déclaration de patrimoine, qui fait obligation à une certaine catégorie d’ordonnateurs de dépenses, de faire une déclaration de leurs biens auprès de l’Office nationale anticorruption (Ofnac), le chef de l’Etat a tapé du poing sur la table.

En effet, hier, en Conseil des ministres, Macky Sall a fixé un ultimatum d’un mois et demi à ses ministres pour faire leur déclaration de patrimoine. « Le Chef de l’Etat, à l’entame de sa communication, a rappelé à tous les membres du Gouvernement, l’impératif de procéder, avant fin août 2020, à leurs déclarations de patrimoine auprès de l’OFNAC », renseigne le communiqué du Conseil des ministres.

Selon la même source, le président Sall a, par ailleurs, informé le Conseil avoir reçu, lors d’une cérémonie solennelle tenue le lundi 13 juillet 2020, les Rapports sur l’état de la Gouvernance et de la Reddition des Comptes, produits par l’Inspection générale d’Etat (IGE), sur la période 2016 à 2019.

« Le Président de la République a, à cet effet, invité le Gouvernement, à engager en rapport avec l’Inspection générale d’Etat, le Bureau Organisation et Méthodes et le Contrôle Financier, les diligences appropriées en vue de finaliser une nouvelle doctrine de pilotage des administrations de mission, des administrations décentralisées et du secteur parapublic afin de relever définitivement l’efficience et la qualité du Service public », annonce encore le communiqué du porte-parole du gouvernement.

Aidara KARARA 

Tract

Suivez et aimez-nous:
fb-share-icon0
Tweet 20