Délation honteuse d’un groupuscule qui révèle les noms et adresses d’associations présumées de défense des homosexuels

2
81
CREATOR: gd-jpeg v1.0 (using IJG JPEG v62), quality = 75

(Tract) – Un groupuscule qui réclame « la criminalisation » de l’homosexualité au Sénégal et fournit des numéros de portables sur Internet pour solliciter des adhésions, vient de révéler les noms et adresses « d’associations homosexuelles ».

Selon ce groupuscule, ces associations pour la défense des homosexuels agissent sous couvert de la lutte contre le Sida. Ils citent ainsi, dans leur honteuse démarche de délation:

AIDES-SENEGAL : enregistrée le 5 mars 2012 par le Ministère de l’intérieur sous le récépissé numéro 15444/MINT/DAGAT/DEL/AS. Elle est la plus active des associations LGBT sénégalaises, avec ses 635 membres (leur Président, Djadji Diouf, est également porte-parole du réseau AFRICA-GAY, cafte notre honteux groupuscule ). Le siège se trouve à Villa numéro 506, Unité 25, Parcelles Assainies.
– PRUDENCE : enregistrée le 19 décembre 2005 par le Ministère de l’intérieur sous le récépissé numéro 12345/MINT/DAGAT/DEL/AS. Son siège se trouve à Parcelle Assainie, unité 8, N° 319 4ème étage.
– ESPOIR HOPE : enregistrée le 24 janvier 2012 par le Ministère de l’intérieur sous le récépissé n°15420/MINT/DAGAT/DEL/AS… Son siège social est au Villa numéro 155, Cité Millionnaire, Grand-Yoff-Dakar.
– ADAMA : enregistrée le 12 décembre 2003 par le Ministère de l’intérieur du Sénégal par décision n° 11460/MINT/DAGT/DEL/AS. Son siège se trouve à Dakar (Polyclinique ; BP 7381- Dakar)

« il nous faut prendre les devants », déclare le groupuscule. Eh bien non, c’est au gouvernement sénégalais de prendre les devants et de protéger les locaux à ses adresses ainsi révélées, contre toutes agressions physiques et possible vendetta.  La rédaction de Tract interpelle instamment le gouvernement pour cela.

Damel Mor Macoumba Seck

Tract

 

2 Commentaires

  1. félicitations à Tract pour son courage : c’est ce groupuscule de délateurs qui doit être appréhendé ! et en effet l’État a le devoir de protéger les lieux ainsi désignés et toutes les personnes qui y travaillent!

Comments are closed.