[ Départ] « Si j’avais su que le PDS s’hérite de père en fils, je n’allais pas y adhérer » (Oumar Sarr)

0
141
Tête de file du courant non reconnu par le PDS  Suxxali Sopi avec Me Amadou Sall et Babacar Gaye, Oumar Sarr refuse d’être qualifié de traitre envers le patron du Sopi. «Je n’ai pas lâché Me Abdoulaye Wade qui reste un père et mon guide politique», indique l’ex-numéro 2 du Parti démocratique sénégalais (Pds) dans un entretien.
 
Et de préciser : «Wade ne peut pas considérer que je l’ai trahi parce qu’on ne s’est pas parlé depuis plus d’un an. Je ne peux pas accepter qu’il y ait une dévolution monarchique au sein du Pds. C’est-à-dire que le poste de Secrétaire général et chef de parti aille de père en fils. Ce n’est pas acceptable. C’est contre les statuts du parti. Si on l’avait dit au départ, je n’allais jamais adhérer au Pds».
 
Le maire de Dagana de conclure : «Il faut de la démocratie dans les partis. Dès que ça été clair que le Pds est un héritage de père en fils, j’ai pris ma responsabilité, malgré tout le respect que je dois au Président Abdoulaye Wade. Je n’ai plus de place dans un parti comme ça».
Tract
Suivez et aimez-nous:
fb-share-icon0
Tweet 20