Depuis sa cellule, MHD écrit une lettre d’hommage à DJ Arafat

0
38

MHD communique depuis sa cellule. Le rappeur parisien de 24 ans, mis en examen dans une enquête sur une agression mortelle et placé en détention provisoire depuis janvier, a écrit une courte lettre à l’adresse de DJ Arafat, mort le 12 août, comme l’a repéré Le Parisien.

Le message a été partagé ce mercredi 14 août sous la forme d’une lettre manuscrite puis d’une capture d’écran de téléphone sur le compte Twitter du producteur du rappeur, “Dsk on the beat”. “C’est MHD qui a écrit la lettre”, indique le producteur, tandis que les mots qu’ils partagent sont effectivement signés des trois lettres du nom de scène de Mohamed Sylla, et datés du 13 août.

“Grand frère”

Dans son message, MHD raconte des souvenirs vécus avec DJ Arafat, de son vrai nom Houon Ange Didier, star du coupé-décalé en Afrique francophone, mort des suites de ses blessures liées à un accident de la route à Abidjan.

“Grand frère, janvier 2019 je suis arrivé à Babi (Abidjan, ndlr), on a fait la fête ensemble avec Bebi Philip, tu me faisais écouter tes prochains hits et un morceau qu’on devait bosser ensemble à l’avenir”, écrit le rappeur, inventeur auto-proclamé de l’“afro-trap”, mélange de rap et de musiques africaines. Et MHD de poursuivre:

“Grand frère, tu m’as inspiré dans l’afro, je t’écoutais et connaissais tes morceaux par cœur, tu es venu sur scène avec moi, j’ai dansé à tes côtés sachant qu’un an auparavant je ne te voyais que sur ma télé… Didier, pourquoi j’entends ton nom aux informations dans ma cellule? Tu me fais quoi là? C’est comme ça que tu nous laisse?”

DSKBEAT@DSKONTHEBEAT
Voir l'image sur Twitter
164 personnes parlent à ce sujet

DSKBEAT@DSKONTHEBEAT
Voir l'image sur Twitter

DSKBEAT@DSKONTHEBEAT

C’est @MHDOfficiel qui a écrit la lettre ! Arrêtez de me poser trop de questions merci .

Sur Twitter, le producteur de MHD indique qu’il était lui-même avec le rappeur “en Afrique”, “entre Abidjan, Conakry et Dakar”, “du 22 décembre 2018 au 15 janvier 2019”, jour de son placement en garde à vue.

Règlement de comptes

Le rappeur est mis en cause dans l’enquête sur l’agression mortelle d’un jeune en juillet 2018 lors d’une rixe entre bandes à Paris, des faits pour lesquels il “conteste toute implication”.

Il y a un an, un jeune de 23 ans avait succombé à un passage à tabac et à une blessure à l’arme blanche, “un règlement de comptes entre bandes du 10e et du 19e arrondissement”, qui avait impliqué une quinzaine de personnes, selon une source proche de l’enquête. Or ce jour-là, la voiture du rappeur, originaire du 19e arrondissement, aurait été aperçue sur les lieux.

Le rappeur, connu notamment pour un tube à la gloire du PSG, “Afro Trap Part.3 (Champions League)”, a encore récemment fait parler de lui, au cinéma cette fois-ci. Il était à l’affiche de “Mon frère”, son premier rôle au cinéma, celui d’un jeune accusé de meurtre.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Suivez et aimez-nous: