Drame de Diourbel : « Henri Diatta et son élève Henriette Sambou avaient l’habitude de plaisanter ensemble »

0
42

David Diatta, grand frère du professeur tué par son élève Henriette Sambou dimanche dernier à Ngohé, à Diourbel, donne son appréciation du déroulement des faits : « Certaines personnes disent qu’il tentait de violer Henriette, ce n’est pas vrai », précise-t-il, dans L’Observateur. David d’ajouter : « Henri avait de très bons rapports avec Henriette. Ils avaient l’habitude de plaisanter à chaque fois que l’occasion se présentait. Il arrivait même qu’Henri soutienne financièrement sa famille ».

Pour David, Henriette n’avait pas l’intention de tuer son frère. « Quand on poignarde quelqu’un à la cuisse, c’est qu’on n’a pas l’intention de tuer cette personne », indique-t-il Sur le mobile du crime, le frère du défunt n’est pas formel: « Je ne suis pas un témoin des faits, mais ceux qui étaient présents m’ont dit qu’ils jouaient ensemble comme d’habitude. » La mise en cause, Henriette Sambou, toujours en garde en vue, devrait être déférée, au plus tard demain mercredi 20 mars, au parquet de Diourbel.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here


Suivez et aimez-nous: