ÉCHAUFFOURÉES POUR PROTESTER CONTRE LE COUVRE-FEU : les jeunes et les policiers se sont affrontés dans plusieurs quartiers

0
21

(Tract)- Lors de la première vague de Covid-19, les émeutes qui avaient massivement éclaté un peu partout au Sénégal et plus particulièrement dans la capitale s’étaient déclarées trois mois après, alors que les populations n’en pouvaient plus d’être étouffées dans leurs libertés. Pour ce second round de couvre-feu lié à la deuxième vague plus meurtrière de la Covid-19, les jeunes exaspérés n’ont pas attendu. Hier, plusieurs quartiers ont vécu un début de couvre-feu très chaud pour protester contre les restrictions ainsi imposées qui les confinent dans les domiciles. C’est le cas à Benn Tally-Rail bi où les jeunes et les policiers se sont affrontés.

A Niarry-Tally et Grand-Dakar également, les choses étaient plus engagées, les jeunes brulant des pneus, jetant des pierres aux policiers qui ont gazé ces deux quartiers et traqué les jeunes dans les dédalles des rues pour mater la rébellion. Mêmes scènes de violences à Khar-Yalla où les forces de l’ordre ont eu du pain sur la planche. Itou à la Médina, où les jeunes ont joué au chat et à la souris avec la police. Des émeutes ont éclaté à Guédiawaye, vers Hamo 6, de même qu’à Pikine Guinaw-rails, aux Parcelles Assainies et même à Mbour. Un peu partout, des jeunes récalcitrants ont investi les routes en brûlant des pneus, la police répliquant à coups de grenades lacrymogènes.

 

Tract