Pétrole sénégalais : Encore Franck Timis ! Bras de fer entre le gouvernement Sall et sa société PetroNor

0
10

Tract – Ses négociations avec le Sénégal pour trouver un accord sur leur contentieux sur les licences Rufisque Offshore Profond (ROP) et Sénégal Offshore Sud Profond (SOSP) n’ont pas abouti. Finalement, la norvégienne PetroNor a décidé de reprendre le processus d’arbitrage devant le Centre international pour le règlement des différends relatifs aux investissements (CIRDI), informe le quotidien L’As ce jeudi. En effet, en mai 2020, PetroNor et le Sénégal s’étaient entendus pour suspendre ledit arbitrage sur une période de six mois, afin de parvenir à un résultat satisfaisant pour les deux parties, grâce à un règlement à l’amiable. Selon le président de la société, Eyas Alhomouz, les négociations ont été entravées sans aucun doute par un certain nombre de facteurs, notamment l’incapacité de se rendre à Dakar en raison de la pandémie et des changements ministériels tout au long des négociations. Pour rappel, la compagnie qui contrôle ROP et SOSP à hauteur de 90% revendique le titre de propriété des périmètres, après que les autorités sénégalaises ont révoqué ses droits pour manquement aux obligations d’exploration. Le Sénégal a attribué la zone ROP à la société française Total qui fore un puits d’exploration depuis 2019, et un deuxième bloc, SOSP, est ouvert à la concurrence.

Tract

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici