Est-ce que le ministre de l’Education Nationale, Mamadou Talla a dansé plus vite que la musique ? Cette question mérite d’être posée, parce que c’est le ministre himself qui se réjouissait tout en se vantant que toutes les dispositions ont été prises pour un déroulement normal des examens du CFEE. Rien n’a rire sur les mesures barrières gel alcoolique, savons, liquide détergeant pour barrer la route au Coronavirus. Mais peut être que M. Talla avait oublier que nous étions en plein en hivernage, aucune disposition n’a été prise à niveau.

Parce que ce matin, 2e jour et dernier jour des examens, le ciel à ouvert et beaucoup d’écoles de la banlieue sont inondées. Il s’agit à Guédiawaye, Parcelle Assainies, à l’école Pikine 20 B etc. Ce qui n’est pas sans conséquence puis les élèves, les enseignants, les surveillants ont tous pataugé pour regagner les salles de classes.  L’image la plus touchante et choquante, c’est que les potaches ont dû composer les pieds dans l’eau. Quelle Émergence !

Suivez et aimez-nous:
fb-share-icon0
Tweet 20