Karim Keïta (41 ans), est à Abidjan. Le fils de l’ex-président du Mali, Ibrahima Boubacar Keïta (IBK), qui était introuvable depuis le coup d’Etat qui a renversé son père le mardi 18 août dernier, a réussi à quitter le Mali. Il s’est rendu depuis deux jours en Côte d’Ivoire, où il retrouve sa famille. Plusieurs proches de la famille Keïta ont confirmé aux médias maliens sa présence en Côte d’Ivoire, alors qu’il était annoncé au Burkina.

Contactée par Radio Oméga, une source sous le couvert de l’anonymat a indiqué que les autorités burkinabè ne sont pas au courant d’une présence éventuelle de Karim Kéita sur le sol burkinabè. Karim Keïta a « quitté le Mali par route il y a deux jours », a dit jeudi à l’AFP un député considéré comme très proche de lui.

Il a trouvé, dans un premier temps, refuge à Bamako, dans une ambassade d’un pays voisin du Mali. Il y a organisé lui-même son départ nuitamment par la route. « Il m’a appelé. Il se porte bien », a ajouté cette source sous le couvert de l’anonymat.

Considéré par de nombreux Maliens comme personnifiant la corruption du régime, Karim Keïta avait échappé à l’arrestation et l’on n’était sans nouvelle officielle de lui depuis lors. Son père a lui été libéré tard dans la nuit de mercredi à jeudi par la junte militaire, puis placé en résidence surveillée dans sa villa privée de Bamako.

Selon une source militaire, IBK a été ramené nuitamment sous escorte des forces spéciales dans sa résidence de Sébénicoro. Il ne pourra quitter le pays sans l’aval des militaires.

Aidara KARARA

Tract

Suivez et aimez-nous:
fb-share-icon0
Tweet 20