[ Gestion Covid-19 ] Ousmane Sonko : « Macky Sall ? Incompétence! »

0
27
Ousmane Sonko, président de Pastef Les Patriotes a fait face à la presse ce mercredi 13 mai.  Il a peint le bilan de « l’échec » de la gestion du Covid-19 par le président Sall. Le sonkiste en chef accuse  Macky Sall d’avoir démissionné et abandonné les populations.
Ousmane Sonko a déclaré de prime abord : « On a reçu beaucoup de plaintes de la part des Sénégalais ces derniers temps-ci. On a voulu faire tout doucement car on s’était dit qu’une situation exceptionnelle exige des mesures exceptionnelles.  Mais ce qui s’est passé ces derniers temps mérite d’être souligné.  On n’a pas des besoins personnels mais quand le Sénégal a besoin de nous, on répondra présent. C’est ce qui justifiait notre présence au palais au début de la crise. Mais on ne s’attendait à rien de sérieux car l’habitude est une seconde nature et on savait que ce sera l’échec au bout du compte.  Au sortir de notre audience, on refusait d’accorder carte blanche à Macky Sall comme l’avait fait certains car la loi habitation est une mesure qu’on ne doit prendre qu’en temps de guerre ».
« Aujourd’hui on s’approche du pic, Macky veut libérer  les Sénégalais. La gestion de la crise est très mauvaise. Moi j’étais d’accord quand Macky refusait de rapatrier les étudiants de Wuhan. Mais aussi on devait avoir le courage politique de fermer les frontières et laisser circuler les marchandises. Si on avait pris ces précautions, on n’allait pas se retrouver dans cette situation. Cette volte-face aura  de sérieuses conséquences. Macky  a démissionné, et abandonné les populations qui lui ont tout donné » a-t-il poursuivi.
Sonko indique que la diaspora, les enseignants et beaucoup de chefs religieux  l’ont contacté pour se plaindre de la situation actuelle.
Ousmane Sonko a estimé qu’on devait consulter tous les secteurs avant de faire quoi que ce soit. « Ce qui s’est passé au palais n’était pas une consultation mais  plutôt un cirque car tout le monde a vu  la fin. Et on savait qu’il n’avait rien de sincère dans tout ça.  Et tout ce désordre est dû au manque de cohérence dans la gestion. Mais que les Sénégalais se préparent, car on va vivre des lendemains très durs. »
« Incompétence, démission, manque de courage politique » a-t-il conclu.
Tract
Suivez et aimez-nous:
fb-share-icon0
Tweet 20