Guinée « Condé-cry »: Cellou Dallein Diallo révolté contre l’arrestation de trois membres de l’opposition

0
87

Le leader de l’UFDG a demandé jeudi leur remise en liberté immédiate alors que le pays est en proie à de fortes tensions depuis la réélection contestée en octobre du président Alpha Condé.

« Nous condamnons énergiquement cette instrumentalisation de la justice par Alpha Condé à des fins de règlement de comptes politiques et exigeons la libération sans délai des détenus et l’arrêt des poursuites contre les cadres et militants de l’UFDG, de l’ANAD et du FNDC. Faute de quoi, l’UFDG et l’ANAD ne tarderont pas à prendre toutes les dispositions pour défendre les droits et libertés de leurs partisans. » a déclaré Cellou Dallein Diallo, selon AFP visité par Africanews.

Le vice-président de l’UFDG également arrêté

Les trois membres de l’opposition, Ousmane Gaoual Diallo et Abdoulaye Bah (UFDG) et Etienne Soropogui, se sont rendus à la police alors qu’ils avaient été placés sur une liste de personnes recherchées pour des soupçons de violences électorales. Mercredi, la police avait également arrêté le vice-président de l’UFDG, Ibrahima Cherif Bah, lors d’une opération de ratissage visant des politiciens et des militants de l’opposition.

Depuis la réélection d’Alpha Condé, les manifestations se sont multipliés dans le pays et les scènes de violences ont fait plus d’une quarantaine de morts selon l’opposition.

Suivez et aimez-nous:
fb-share-icon0
Tweet 20