Guinée : le Premier ministre « pour une nouvelle Constitution », ouvrant la voie à un 3ème mandat d’Alpha Condé

0
15
C’est ce mercredi 29 mai, au cours d’une conférence de presse présentant le bilan de sa première année à la tête du gouvernement que le Premier ministre Ibrahima Kassory Fofana s’est officiellement prononcé en faveur de l’adoption d’une nouvelle Constitution. C’est la première prise de position officielle d’un aussi haut responsable sur cette question.

« La Constitution garantit la libre opinion. Qu’on soit d’accord ou pas d’accord sur les sujets, il faut que les Guinéens s’expliquent. La Constitution change au rythme des mutations sociales. En tant que citoyen, j’ai posé la question au gouvernement, individuellement en invitant chaque ministre à se prononcer sur le principe d’une nouvelle Constitution. La réponse est unanime : il n’y a pas de doute, explique le Premier ministre. Pourquoi ? Nous avons une constitution qui consacre une douzaine d’institutions républicaines dont le fonctionnement en terme de coût est très lourd pour les jeunes démocraties que nous sommes. Donc la question d’une nouvelle Constitution, en tant que citoyen, je dis oui. En tant que gouvernant, je dis oui ».

Le Premier ministre s’est également exprimé sur la démission de Me Cheick Sako, le Garde des sceaux, rendue publique 48 heures plus tôt et justifiée par son opposition à tout changement constitutionnel. « J’ai pris acte », a déclaré Ibrahima Kassory Fofana avant de s’étonner des motifs invoqués par le ministre de la Justice, n’ayant, dit-il, lui-même jamais vu le texte de la nouvelle Constitution.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Suivez et aimez-nous: