Hissène Habré : « Son assignation à résidence est renouvelable » (Ministre de la Justice)

0
4
epa04854364 Former Chadian leader Hissene Habre (C) reacts as he is escorted in to stand trial by Senegalese police at the Palais de Justice in Dakar, Senegal, 20 July 2015. The former Chadian leader is accused of crimes against humanity, war crimes and torture allegedly perpetrated during his rule between 1982 to 1990. The landmark case opened in Dakar, Senegal representing a historic step for African justice as it is the first time ever that a court of one country in Africa has prosecuted a former ruler of another country. This is also the first universal jurisdiction case to proceed to trial in Africa. EPA/STR

L’ancien président tchadien, Hissène Habré, condamné à la perpétuité pour crimes contre l’humanité, bénéficie d’une assignation à résidence de 60 jours, depuis le 6 avril dernier. Ce délai va s’épuiser dans deux semaines.

Interrogé sur un probable retour en prison du condamné, le ministre de la Justice, Me Malick Sall a fait savoir que : « L’ordonnance du juge dit que ce délai est renouvelable. Ce, en tenant compte des raisons qui avait permis au juge de prendre cette décision ».

Le Garde des Sceaux poursuit : « A ce que je sache nous sommes toujours à l’état de pandémie Covid-19 et c’est ce qui fait que le juge a autorisé la permission à Hissein Habré ».

Toutefois, le ministre Me Sall précise qu’il appartient à l’avocat de Hissein Habré qui avait saisi le juge de l’exécution des peines de déposer une autre requête allant dans ce sens.

Tract

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Suivez et aimez-nous:
fb-share-icon0
Tweet 20